Notre vision pédagogique du parcours de certification

Nous développons ici la vision qui sous-tend notre parcours de formation en 7 points : 

  1. Le parcours s’appuie sur une dimension philosophique et invite à la résilience
  2. L’auto-évaluation et l’évaluation par les pairs sont mises en avant
  3. L’apprentissage se fait par l’expérimentation
  4. Nous pratiquons l’alternance
  5. Les candidats sont acteurs de leur formation, de leur parcours
  6. La transformation sociale est au cœur des projets
  7. Notre vœu est de créer des communautés collaboratives plutôt que compétitives.

Vous trouverez une présentation synthétique du parcours dans la page Architecture du parcours.

Le parcours s’appuie sur une dimension philosophique et invite à la résilience

Une croissance intérieure s’opère tout au long du parcours. De ce fait, l’évolution des candidats a lieu sur différents plans. La dimension philosophique du parcours ouvre à toutes sortes de découvertes dont un regard sur le monde et une façon de s’y positionner.

Durant leur cheminement, ils vont s’ouvrir à de nouvelles dimensions, se transformer en allant vers des changements de paradigme.

Notre intention est non seulement de former des formateurs, mais plus encore de les inviter à devenir des passeurs de paix œuvrant à des transformations structurelles.

L’auto-évaluation et l’évaluation par les pairs sont mises en avant

Dans la pédagogie de la CNV, nous sommes attentifs à privilégier d’autres formes d’évaluation que celles qui portent un diagnostic ou un jugement sur une personne.

Nous utilisons la pratique des retours à la fois sincères et bienveillants au sein des groupes de pairs et des groupes dits de compagnonnage. Ils se vivent également dans la relation aux formateurs référents, toujours dans un état d’esprit attentionné les uns pour les autres. Il s’agit d’une responsabilité partagée.

L’évaluation par une formatrice ou un formateur plus expérimenté/e est utilisée dans les sessions RAP (sessions d’évaluation et de reconnaissance des acquis des participants) : ce formateur/cette formatrice fait le point avec le ou la candidat.e sur ses acquis, ses pistes d’amélioration et établit sa feuille de route pour la suite d’entente avec lui/elle.

C’est en s’appuyant sur l’auto-évaluation et l’évaluation par les pairs que les candidat.es acquièrent de la confiance dans leur capacité à vivre une évaluation certificative. Du coup, celle-ci devient un passage durant lequel ils sont confirmés dans ce qu’ils connaissent déjà d’eux-mêmes.

L’apprentissage se fait par l’expérimentation

L’intégration vient avec la pratique. 

Les formateurs du parcours encouragent les candidats à s’entraîner régulièrement à vivre la CNV, en leur proposant :

  • des exercices, 
  • de collaborer en binômes, 
  • de remplir leur livret de parcours
  • une “place du marché” lors de chaque stage où ils peuvent faire des offres et des demandes de soutien, d’écoute ou d’échange sur leurs projets.

En outre, l’expérimentation comporte plusieurs aspects :

  • auprès de formateurs certifiés : l’observation de leurs stages, puis l’assistanat, et enfin la co-animation avec eux
  • le co-apprentissage avec des pairs
  • l’animation d’un groupe de pratique
  • et surtout, l’accompagnement par le(s) formateur(s) référent(s).

En effet, la formation pratique des candidats est placée sous la responsabilité d’un.e ou plusieurs référents qui sont à choisir au plus tard avant la 1ère session d’évaluation (RAP 1), et idéalement dès l’entrée dans le parcours. Les référents accompagnent les candidats jusqu’à la certification.

Nous pratiquons l’alternance

Dans le parcours A-Certif, nous alternons les formations en salles et les expérimentations sur le terrain, par le biais des assistanats et des groupes de pratique.

Au sein de chaque formation, nous alternons entre théorie et pratique, entre travail seul.e et travail en (sous-)groupes, ainsi qu’en diversifiant les modes d’apprentissage.

Les candidats sont acteurs de leur formation, de leur parcours

Les candidats étant équivalents et différents les uns des autres par leur rythme, leur expérience, leur intégration du processus, leur capacité et leur style d’apprentissage, ils ont le choix des modules auxquels ils participent, du rythme de leur avancement, du nombre d’assistanats qu’ils veulent faire. 

C’est ce qui explique que le parcours soit individualisé et que, durant les stages, différents styles d’apprentissage soient utilisés.

La transformation sociale est au cœur des projets

“Moi, je ne veux pas des gens qui font du développement personnel, je veux des gens qui agissent”. Marshall  B Rosenberg, In Spiritualité pratique

En plus d’avoir la capacité de donner des formations à la Communication NonViolente, il nous paraît essentiel que les candidats deviennent des passeurs de paix et qu’ils soient au clair sur leur projet au service des transformations sociales. Pour cela, nous les invitons à clarifier et/ou construire pas à pas leur projet : 

  • dans quel domaine intervenir ? (exemples : entreprises, éducation, justice, santé, etc.)
  • auprès de quel public ? (exemples : enfants, personnes en situation de handicap, d’exclusion, prisons, familles, couples, professionnels, etc )
  • vers quel type de transformation sociale ? 
  • avec quelle raison d’être, quelle motivation

C’est à partir de ce projet qu’ils vont opérer des choix de stages, de référents et d’assistanats.

Notre vœu est de créer des communautés collaboratives plutôt que compétitives

En interne dans l’équipe d’A-Certif, nous avons choisi de fonctionner sur le mode de gouvernance partagée, inspirées tant par le processus du Nouvel Avenir du CNVC/NVC-O que par les recherches de Frédéric Laloux sur les entreprises libérées

Simultanément, nous créons les conditions de l’émergence de communautés collaboratives dans le fonctionnement de tous les stages du parcours, en invitant les candidats à :

  • co-apprendre en se donnant mutuellement des retours, 
  • s’entraider dans un esprit de solidarité,

de sorte qu’à leur arrivée dans les équipes régionales, ce mode de travail collaboratif soit autant que possible acquis.

 

Notre vision pédagogique du parcours de certification