Historique de la certification en francophonie

Le réseau international de la CNV est actuellement constitué d’individus et groupes répartis dans plus de 65 pays. Ces personnes et équipes s’efforcent d’agir selon les valeurs et aspirations transmises par Marshall B. Rosenberg, docteur en psychologie clinique américain, en mettant entre autres de l’attention sur la qualité des liens tissés tant avec elles-mêmes qu’avec les autres.

Elles développent la conscience de leur responsabilité personnelle et leur capacité à agir pour contribuer à une société plus équitable, société dans laquelle on apprend à être authentique dans ses relations, à accueillir la vérité d’autrui et à résoudre les conflits de manière pacifique.

La certification dans le monde

Au début des années 1990, le Centre pour la Communication NonViolente fait le choix de « certifier » certaines personnes, pour deux raisons :

  • en premier lieu pour servir la vision portée par Marshall Rosenberg – vision d’une société dans laquelle les structures favoriseraient l’intelligence collective, ainsi qu’un esprit de solidarité et de partage ;
  • en second lieu, dans le but de préserver l’intégrité du processus de la CNV et de garantir ainsi la qualité de la transmission offerte.

Début 2000, Marshall Rosenberg commence à déléguer la certification à quelques personnes en Europe et aux Etats-Unis.

La certification en francophonie

En 2009, les certificatrices de l’époque et une équipe de formatrices certifiées font le choix de rassembler la substantifique moëlle des enseignements reçus directement de Marshall Rosenberg. Leur objectif est de :

  • préserver la puissance du processus et l’intégrité de sa transmission,
  • d’en faire bénéficier le plus grand nombre,
  • de favoriser la mise en place d’un réseau solidaire et de co-apprentissage, au service du changement de notre société.

Entre 2009 et 2010, de nouvelles façons d’évaluer sont testées.

En 2011, les premiers stages du parcours commencent.

La « certification » n’est pas à proprement parler un diplôme.

Elle valide des compétences et des aptitudes à vivre au quotidien selon les principes de la CNV et représente un engagement au service du changement social, renouvelable d’année en année.

Historique de la certification en francophonie